POLTERGEIST ET HANTISE SUR LA CÔTE NORD

Poltergeist et hantise d'un d'esprit

Notre-Dame du Bon Désir

Nouvelle intervention avril 2009 THAS Québec

Certain détails, date et noms resteront dans l'anonymat pour fin investigation 

     Nous sommes à la fin mars 2009, dans un coin du Québec ou la vie est paisible. Une maison situé sur les rives de la rivière les Bergeronnes dans une campagne loin de la ville.

     Au mois de mars 2009 THAS Québec reçu un appelle d'une femme qui disait être au prise avec des phénomènes étranges après avoir étudié les renseignements que la dame nous avait transmit, je décidai de me rendre sur place pour une petite enquête de routine. Une maison centenaire bien préservé et une dame vivant seul avec ses 3 chats. La première journée ma permis de visiter la maison et son domaine d'ailleurs assez impressionnant. Je pris note du récit de la dame de ce qu'elle vivait depuis quelques mois, les manifestations auraient débuté en septembre 2008, la dame m'expliquait qu'elle ne quitterai pas la maison familiale ou elle a grandit et élevé sa famille, son marie décédé depuis huit ans, la maison a une  ambiance desserte une quelque peut froide. Pour vérifier quelque faits, je décide de passer la nuit au rez-de-chaussée de la maison ou des objets qui se déplaçant seul et des bruits de pas désagréable ce fit entendre. Le lendemain je contacte mon équipe qui était en attente de nouveau défit. Je leurs dit de prendre l'équipement nécessaire et de vernir me rejoindre pour un intervention d'envergure.

      Pendant deux jours en attendant mon équipe j'ai agit en tant qu'observâtes de phénomènes pour rassurer la dame de la maison. Un cas intéressant ou des objets se brises sans raisons apparentes, la modeste habitation de madame Alda qui vivait autrefois avec les six enfants et son marie Fernand. Le point de départ avait été par des coups frappés très fort puis des objets s'étaient mis à voler en se brisant sur les murs et quelques meubles avaient également bougés seule. Un soir vers 10 h PM un volet intérieur s'est fermé si fort que je suis resté figé, ensuite j'ai vérifié si il n'y avait pas de courant d'air qui aurai peu cause cette action. Le mercredi mon équipe arrivait et aussitôt ce mis au travail, caméra, magnétophone à la main écoutant le témoignage d'Alda tout les membres étaient stupéfait d'entendre les épreuves qu'elle a du passer depuis quelques temps, soudain un bruit violent suivi du grognement des chats. Tout le monde se précipita pour constater qu'une tablette de bois massif s'était fendu pour fracasser le sol. Les chats terrifié n'osaient plus bouger du coin droit de la cuisine. Pourtant l'étagère semblait en très bonne condition et de plus fixé au mur avec des vis, impossible que la tablette ai pu se détacher seule. Cela avait tout les symptômes d'un  poltergeist. Il y avait des aspects intéressant dans les phénomènes de cette veille maison, ils avaient commencé en dehors de la maison dans la véranda pour ensuite passé à l'intérieur bouleversant tout les pièces du rez-de-chaussée l'une après l'autre et méthodiquement.

      Un cas unique dans le genre poltergeist, après trois jours de séance de purification le calme est revenu. Dans son témoignage la dame nous fait part d'une mort suspecte survenu le 6 juillet 1955 en ce temps là Alda n'avait que 12 ans, dans les sous bois du chemin de la Rivière à environ  200 pieds de l'arrière de la résidence le jeune homme trouvé mort avait 10 ans, les corps policier ont jamais trouvé le coupable de ce meurtre. La dame nous a fait rencontrer des personnes au village qui depuis ce soir là, ont une peur bleu de ses bois, ils n'osent plus s'en approcher. Nous avons posé plusieurs questions et les réponses ont été qu'a plusieurs reprise intrigué pas l'odeur de la mort de ce bois, ils auraient entendu pleurer et gémir le petit garçon nommé Karl sans toute fois le voir et chaque fois la voix les suivait sur quelques mètres et un jour Alda écoutait la radio dans la véranda et elle attendit la voix de Karl lui dire  ( aide moi Alda, à l'aide Alda ).

      Nous avons entrepris des recherches auprès des archives municipale, provincial, des journaux de l'époque et des corps policier. La soeur du petit Karl aujourd'hui âgé de 68 ans, ce souvient de son frère comme si cela était hier. Elle nous explique pourquoi, elle jure avoir vue sont frère proche du sous-bois, les apparitions auraient commencé en 1967 ne sachant pas pourquoi après tout ces années elle le voyait toujours en larme les bras tendu vers elle. Après 2 semaines nous avons r vérifié et réunit plusieurs renseignement, nous sommes arrivé aux, conclusions suivante ce pourrait être l'esprit tourmenté du jeune homme décédé dans des circonstances tragique et étrange qui serait à l'origine de ses manifestations.

      En premier lieu j'ai examiné l'explication spirite, l'esprit de Karl n'a pas eu de période de transition suite à décès rapide, il ère depuis nombre d'années et il n'a pas d'outils pour comprendre pourquoi il est encore dans les bois, il ce sent seul et cherche à communiquer avec les gens qu'il connaissait jadis. 

  • L'apparition sous forme visuelle de manifestation lumineuse. Le plus souvent ce sont des clartés diffuses, illuminant les lieux de façon à rendre visible le fantôme qui se montre ou bien ce sont des lueurs émanant du fantôme lui-même. Ils prennent en certains cas, l'aspect de lumières sphéroïdales aux contour indécis, qui parcoure rapidement une courte trajectoire, plus rarement, ils empruntent la forme de lumière globulaire aux contours précis et persistent longtemps en planant en l'air. La forme humaine se montre entourés du blanc linceul spectral.
  • Dans la forme auditive, cela comprend toutes sortes de sons avec cause apparente, depuis des coups et des craquements de différentes intensités et aussi des sons et des bruits de provenance humaine, surtout des pas mesurés qui parcourent un couloir ou qui montent et descendent un escalier. Il insiste sur des cris plaintifs, de gémissement déchirants de sanglots et soupirs, de murmures de mots et de phrases articulées. Il arrive même parfois d'entendre des passages de psalmodies liturgiques. Notre observation nous montrent que les sons, bruits sont en partis de nature subjective hallucinatoire et en partie objectifs réels. Dans ce cas il nous faut enregistrer l'existence de sons à perception collective et à perception élective.

     Plus de trois semaine sont passés depuis mon arrivé sur la côte nord. Après un analyse bien approfondi de la situation, nous décidions de commencer les démarches pour que les phénomènes convergents disparaissent de la maison de la dame ALda.

      La hantise sont les premier résultats qui semble ressortir des données recueillit relativement aux phénomènes de la maison centenaire. Les évènements tragiques qui sont arrivés dans le sous-bois ont donnés lieu a ses manifestations, des dixièmes de témoignages de personnes qui n'ont plus de contact entre eux, depuis une vingtaine d'années prouve que la croyance d'une hantise, poltergeist donne une enquête sur les faits qui confirme entièrement à des conclusions ressortissant du médiumnisme.

      Pour contrer ses manifestation d'outre-tombe, nous ferons procéder de la manière spirite et scientifique. Des indices apparaissent de façon précise car les événements sont enchaînés par ordre logistique et explicite. une quantité de preuves de nature à relier d'une façon certaine l'origine de la hantise que nous vivons dans la Maison avec la mort d'une personne donnée ( Karl ) et établir nettement l'identification du fantôme avec la personne décédée. Les circonstances du contact fût précis avec l'esprit de Karl. Dans la même  séance nous avons pu tenter de savoir les événements qui auraient cause sa mort. Les causes sont nébuleuses.

      Les tentatives pour faire évoluer la situation n'était pas un succès. Nous avons  rencontré un curé pour que lui à son tour avec un rituel cath. Rom. de purification aide l'âme du jeune homme mais sans succès. Deux jour plus tard les manifestation ont repris de plus belle et avec une intensité plus élevé. J'ai donc décidé de faire sortir tout le monde de la maison sauf un médium prénommé Salto venu de Québec avec qui j'ai fait de nombreuse interventions. Avant de procéder a de nouvelle séances de communication, nous sommes allé dans un autre endroit pour discuter avec le groupe de la façon de mener l'intervention pour arriver à des meilleurs résultats.

      À nouveau dans la maison, nous attendions le moment propice minuit pour invoquer l'esprit de Karl, en étant moins de personnes présente l'ambiance est plus détendu. Nous sommes servi d'une planchette de ouija pour avoir une communication plus détaillé, des bougies naturelle éclairaient la pièce et une odeur d'encens bénédictin agrémentait la séance. Les premier signes fit des coups frappés alentour de la table de bois de chêne. Sans être sûr que s'était Karl, je demande à l'esprit présent de s'identifier au moyen des lettres du ouija, puis vingt minutes passe et nous obtenons un nom  « Laupheim », Qui est tu....? Le devin... Pourquoi le devin, D'où viens tu......? la sérénité, du haut de la lumière.... Es tu un ange.....? pas pour dire.....Est-ce que un il y a un esprit prénommé Karl du temps de son vivant.....? Évoquer le, évoquer le plus d'une douzaine de fois est ressortis ses mots et plus rien. De 1h50 AM à 4h30 AM ont c'est senti observés par qui ou par quoi. Je décide donc de me coucher, le calme total puis j'ai commencé à ressentir une sensation d'angoisse et ma respiration était gêne, figer sans pouvoir bouger et dire un mot, cela est vraiment des signes d'oppressions. Le lendemain je me suis mis à repenser à ce qui m'était arrivé avant sommeil et en conclusion, pendant la séance nous avons dérangés un ou des esprits hostile.

      L'esprit de Karl est peut être en mauvaise condition et emprisonné par leurs désobligeances. Ensuite nous sommes rendu au presbytère pour rencontrer un pasteur qui a ce moment là était de passage pour rencontrer les membres du clergés de la paroisse. En fessant mention d'un urgence et peut être d'un cas de possession il nous accorda une heure de son temps. Le pasteur atterré par la situation il nous offre son aide en cas de besoin pour chasser le maléfice de cette demeure.

      Nous avons pris quelques jours supplémentaire pour observer les phénomènes et êtres en mesure de mieux réagir face à la situation assez complexe.

  • Résultats des nouvelles annotations : Les objets déplacés sont soigneusement repérés, certains incidents semble des leurres, les déplacements et les sons dans la journée sont produit pour nous faire déplacer ensuite j'ai demander à mon équipe de s'immobiliser aux endroits où ils se trouvaient dès que les phénomènes se manifestaient par cette technique, nous pourrions mesurer méthodiquement, si il emprunte un parcours déterminé qui pourrait nous donner des indices.
  • Le parcours suivit par l'entité dans le salon et la salle à dîner qui sont à aire ouverte, nous a donner clairement le symbole d'un pentagramme. Cette particularité nous indiquent la possibilité d'un maléfice possessionnel. Ce qui voudrait dire que le ou les esprit (s) détiendraient comme rétribution de pénitence l'âme de Karl
  • La question qui me permettais d'avancer dans cette affaire serait comment établir une communication directe sans se faire interrompe par les esprits déficients rebelle.

      Pour répondre a mon problème avec le maléfice. J'ai refais pas une séance, mais un rituel de purification accompagné de Salto, la mère du défunt et le pasteur de la paroisse du Notre-Dame-du-Bon désir pour protéger du mal l`âme du jeune homme et le délivrer de son enfer. Un signal faible provenant de lui. Oui car il répond à trois questions que seul sa mère connaissait les réponses a ce moment là, je savais qu'il y avait du positif dans ma nouvelle tentative de prendre contact avec la bonne entité. Après deux heures trente minutes de rituel, nous avons quitté Karl pour ne pas lui prendre trop de son énergie astral.

       Suite au rituel le lendemain soir nous recommençâmes un rituel similaire pour inciter Karl à communiquer avec nous de nouveau. Cette fois ci beaucoup d'interférence entre moi et un esprit funeste qui s'oppose entre l'esprit de Karl et moi. L'esprit malicieux nous a fait vivre des instants très désagréable. Pour commencer des coups frappés sur le sol et les murs, des bougies qui s'éteignent seul, notre display de la planchette ouija mis à l'envers, un calme absolu pendant cinq minutes puis encore fois, nous pouvions ressentir qui y avait un être qui rodait et qui nous observait. Tout le monde assis à la table étaient comme figés sans pouvoir réagir en parole et physiquement, cela à persisté un bon dix minutes. Après avoir fini avec cette séance nous sommes réunit pour discuter de ce qui s'était réellement passé, ma conclusion est celle-ci ont a faire à un du mal qui persiste a nous faire des problèmes commence à devenir dangereux, donc j'ai demandé au pasteur de faire les démarches nécessaire pour un exorcisme dans la maison de dame Alda Manson.

      Vers 2h Am j'ai tenter de m'étendre pour me reposer de la séance, je me sentais angoissé un peu, j'aurai pu dire avec certitude qui il y avait une présence dans le salon et au même moment cette présence ma toucher les pieds et par la suite j'ai décidé de faire immédiatement un rituel pour chasser les démons de cette maison et cela ma permit de dormir 4 heures sans avoir aucune présence pour interrompre mon sommeil.

  • Suite de l'intervention bientôt MERCI À TOUS ......
  • 5 MAI 2009

12 votes. Moyenne 3.17 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×