L'ÉTAT DE LA MORT

Un état physique irréversible

      La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre. Elle se caractérise par un arrêt irréversible des fonctions vitales « circulation, nutrition, respiration.... » nécessaires au maintien de l'intégrité de l'organisme, ce qui la distingue d'un arrêt temporaire comme dans le cas de l'hibernation ou la congélation. Une fois mort, l'organisme de décompose sous l'action de bactéries ou nécrophages.

      Il existe une multitude de définitions de la mort et la limite entre la vie et la mort reste floue. Selon l'organisation mondiale de la santé animale la mort désigne « la disparition irréversible de l'activité cérébrale mise en évidence par la perte des réflexes du tronc cérébrale ».

      Tous les êtres vivants finissent irrémédiablement par mourir à cause du phénomène de sénescence « vieillissement ». Au niveau cellulaire, la mort désigne l'arrêt des fonctions de base d'une cellule mais une cellule est dite immortelle si elle peut donner un nombre illimité de cellules filles. Ainsi, les organismes unicellulaires qui se reproduisent uniquement par bipartition sont en principe immortels. Chez les organismes pluricellulaires, les sexuelles « germen » sont potentiellement immortelles et se transmettent à la descendance, contrairement aux cellule somatique « soma ».

      La mort peut être vue comme la fin de la vie par opposition à la naissance , ou comme l'absence de la vie. Dans un premier cas, le fait que le coeur puisse arrêter de battre pendant un moment avant d'être réanimé pose la question de la limite, ou la transition entre la vie et la mort.

      La mort cérébrale ne signifie pas la mort de l'âme car la mort cérébrale est vraiment la fin de la vie des cellules du corps. L'âme ou l'esprit vie de delà des fonctions cérébrales, elle est une sphère d'énergie qui se transporte plus loin que les frontière de la vie charnel « physique existence ».

      La faucheuse  est une allégorie de la mort, symbolisée par un personnage énigmatique ou un squelette capé portant une faux à la main. Ce symbole d'origine  italienne est très présent au Moyen Âge et à la Renaissance dans les peintures apocalyptiques et macabres comme celle de Pieter Bruegel l'Ancien « Le triomphe de la Mort » représenté aux haut de cette page. À une époque ou la peste noir fait des ravages, la faucheuse représente un être terrifiant qui vient happer les vivants d'un coup de la me de sa faux. Elle est vue comme celle qui emporte les personnes qui décèdes. Malice ou pas c'est vous dans déduire au sens figuré

Publication Société Paranormale THASPQuébec mort wiki.,/Copyrihgt 2009

    

10 votes. Moyenne 4.20 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×